Bandeau_Visuel_Travaux collectifs
Études pour les adhérents

État de l'art / Écoparcs en France

Statut : Terminé

Les notions d’écologie industrielle et territoriale (EIT) et d’écoparcs sont très proches; la seconde étant plus fréquemment utilisée dans la littérature scientifique. Toutes deux sont à l’origine d’une même dynamique visant à réduire l’impact environnemental des activités industrielles et, parallèlement, augmenter leur rentabilité. En France, l’ADEME porte un réseau pour promouvoir cette notion d’EIT, notion qui commence à bien s’ancrer dans le territoire. A ce jour, 107 initiatives ont été analysées en France, dont 18 d’entre elles ont conduit à des synergies concrètes.

Pour structurer ces démarches collaboratives qui peuvent conduire à des écoparcs, nous distinguons différents niveaux de collaboration envisageables sur une zone industrielle :
  1. Le partage d’information
  2. Le partage de services (analytique, sécurité, informatique, services sociaux….)
  3. La gestion des déchets ou leur valorisation, la création de réseaux d’utilité.
  4. L’échange de sous-produits ou de flux matière
Cet état de l'art revient sur le contexte français en matière d'écoparcs, détaille leurs processus d'intiation et de gouvernance ainsi que les différentes méthodes de receuil et d'analyse de données permettant leur émergence. Y est également présentée l'analyse de six parcs industriels français relevant des niveaux 3 et 4.

Résumé