Bandeau_Visuel_Travaux collectifs
Études pour les adhérents

Étude / Potentiel d'électrification des procédés thermiques industriels - Vision technico-économique

Statut : Terminé

Catégories : Feuille de route

Dans le contexte actuel de décarbonation de l’industrie en France, l’électrification des procédés est une des solutions à envisager du fait de la particularité du mix énergétique français. Dans sa Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC), la France s'est fixé pour objectif un taux d'électrification globale de son industrie de 70% à l'horizon 2050 (énergie finale). Dans ce contexte, ALLICE a souhaité apporter un éclairage à ses adhérents sur le potentiel d'électrification de différents procédés thermiques industriels, la rentabilité de solutions électriques (en substitution ou en couplage avec des technologies utilisant des énergies fossiles) et les axes d'innovation nécessaires pour lever les verrous techniques et économiques. La réalisation de cette étude collective a été confiée au CETIAT et au Cetim.
L'étude a priorisé cinq procédés thermiques représentatifs et couvrant différents secteurs industriels : la pasteurisation, l'évapo-concentration, les fours batch haute et basse température, les fours tunnel haute et basse température, les sécheurs tunnel. Pour chaque procédé, sont détaillés :

  • Les différentes technologies électriques compatibles et leurs caractéristiques
  • L'analyse technico-économique d'une substitution partielle ou totale des énergies fossiles par des solutions électriques, avec analyses de sensibilité vis-à-vis de l'évolution des coûts de l'énergie et de la taxe carbone
  • Des retours d'expériences terrain
Les conclusions des analyses technico-économiques soulignent les avantages et freins à l'électrification en tenant compte des spécificités de chaque procédé. C'est un des intérêts majeurs de cette étude que d'avoir une analyse orientée procédé, et de positionner chaque technologie électrique au regard de critères de fonctionnement sur le terrain. En effet, les conditions techniques des procédés impactent fortement la viabilité ou non des alternatives électriques.

Résumé