Bandeau_Visuel_Notre-documentation

Nos travaux

Derniers documents

Activité : Animation de la filière

Descriptif :

Domaine d'intervention : La décarbonation en un coup d'oeil

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif : Cet état de l’art conduit par ALLICE vise à étudier les technologies qui s’offrent aux industriels pour convertir la chaleur fatale industrielle en électricité, quand il n'existe pas de possibilité de la valoriser sous forme directe. Il liste les différentes technologies disponibles, étudie leurs avantages et leurs inconvénients et dresse un tableau récapitulatif. Chaque technologie a des usages et des secteurs privilégiés en fonction du niveau de la chaleur fatale disponible et de la puissance électrique désirée.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Animation de la filière

Descriptif : Dans le cadre de sa mission d’accompagnement de l’innovation et de l’efficacité́ énergétique pour l’industrie, l’Alliance ALLICE a souhaité informer ses adhérents sur le potentiel d'électrification des procédés thermiques industriels à l’échelle nationale et sur le potentiel d’intégration de gaz décarbonés.
Ces deux études ont été menées grâce à un soutien particulier de l'ADEME (l’Agence de la Transition Écologique), leur permettant exceptionnellement de faire l'objet de deux synthèses publiques accessibles à tous.

Ce webinaire fait suite à celui sur le potentiel d'électrification des procédés thermiques industriels, et vise à valoriser le contenu de la deuxième synthèse publique "Potentiel d'intégration des gaz décarbonés", avec la présentation des enseignements majeurs de l'étude, le partage des retours d'expériences de deux industriels et une intervention de l'ADEME sur la place des gaz décarbonés dans les scénarios "Transition(s) 2050".

Déroulé du webinaire

  • Introduction, Eliéta Carlu, directrice d'ALLICE
  • Principaux enseignements de la synthèse publique, Céline Huitric, ENEA Consulting
  • Utilisation de l'hydrogène comme combustible, Sebastien Caillat - Fives Stein
  • Pilotes sur différents types de gaz décarbonés, Paul Clémens - Leroux & Lotz
  • La place des gaz décarbonés dans les scénarios Transition(s) 2050, Loïc Antoine, ADEME
  • Conclusion Céline Huitric et Eliéta Carlu

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Animation de la filière

Descriptif : Ce webinaire vise à valoriser le contenu de la première synthèse publique "Potentiel d'électrification des procédés thermiques industriels", avec la présentation des enseignements majeurs de l'étude, le partage des retours d'expériences de deux industriels et une intervention de l'ADEME sur la place de l'électrification dans les scénarios "Transition(s) 2050".

Déroulé du webinaire
Introduction, Eliéta Carlu, directrice d'ALLICE
Principaux enseignements de la synthèse publique, Jacques Arbeille - ENEA Consulting
Retour d'expérience industriel, Pierre Pitot - ID Partner
Retour d'expérience industriel, Jean-Pierre Cleirec - EnergyPool
La place de l'électrification dans les scénarios Transition(s) 2050, Quentin Minier, ADEME
Conclusion, Jacques Arbeille et Eliéta Carlu

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif : L'objectif de cette étude est de mieux faire connaître les technologies de récupération de chaleur accessibles aux industriels et de permettre de lever les freins à l'implémentation et à l'investissement encore nombreux : méconnaissance des technologies disponibles, des enjeux énergétiques et de décarbonation, voire des financements accessibles ou encore des craintes des industriels sur la pérennité des installations à moyens termes.

L'étude a porté sur trois volets.
- Un inventaire des technologies de récupération de chaleur disponible,
- Une analyse technico-économique des conditions d'implantation de ces technologies sur site industriel prenant la forme de 6 fiches technologiques spécifiques,
- Une analyse des enjeux énergétiques pour identifier les industries prometteuses en termes de déploiement de ces solutions de récupération.

L'étude s'est intéressée aux technologies matures (TRL 7) et accessibles commercialement aux industriels.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif : Avec 18 % des émissions nationales de CO2eq, l’industrie est l’un des principaux secteurs émetteurs de GES et est confrontée à de forts enjeux de décarbonation. Selon la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), ce secteur doit réduire ses émissions de 35 % en 2030 par rapport à 2015 et de 81 % en 2050. Pour atteindre ces ambitions, il est essentiel de verdir le mix énergétique industriel et en particulier ses procédés thermiques. Les usages thermiques dans l’industrie représentent aujourd’hui 258 TWh de consommation annuelle, dont 240 TWh de consommation non-électrique et se répartissent principalement sur les fours (61 %) et les procédés de séchage (27 %) .

Une des solutions prometteuses de décarbonation de ces procédés réside dans l'usage des gaz décarbonés, vecteurs énergétiques alternatifs aux gaz fossiles.

Cette étude fait état des premiers retours d'expérience et des technologies en cours de développement pour l'exploitation dans les procédés thermiques industriels du biogaz, du biométhane, de l'hydrogène, du syngaz, du méthane issu du Power-to-Gas et de la pyrogazéification. Le potentiel de pénétration de ces gaz décarbonés dans l'industrie a été analysé par le biais de nombreux critères : réduction de l'empreinte carbone, disponibilité, stabilité, compétitivité économique, facilité d'intégration technique, évolution des prix de l'énergie et du CO2... Des zooms se concentrent sur des secteurs et des applications spécifiques.

L'étude étant cofinancée par l'ADEME, ce document en constitue la synthèse publique détaillée.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif : Dans la logique de son activité d’accompagnement de l’innovation et de l’efficacité énergétique pour l’industrie, ALLICE a souhaité informer ses adhérents sur le potentiel d'électrification de différents procédés thermiques industriels et la compétitivité des solutions électriques qui s’offrent dans les différents secteurs.

En 2021, le CETIAT et le CETIM ont réalisé pour le compte d’ALLICE une première étude sur le Potentiel d’Electrification des Procédés thermiques (étude « PEP 1 »), portant sur une analyse du potentiel technique, économique et opérationnel de la substitution vers l’électrique à l’échelle d’un site industriel et sur les axes d’innovation pour l’électrification.

En complément de l’étude PEP 1, ALLICE a missionné Enea Consulting pour la réalisation d’une seconde étude (« étude PEP 2 ») dont ce rapport constitue la synthèse. L’objectif de l’étude PEP 2 est d’élargir le champ d’analyses de l’étude PEP 1 au niveau national pour fournir une vision du potentiel d’électrification dans les différents secteurs industriels à horizon 2035, ainsi qu’une analyse critique des tendances de fond de l’électrification, en particulier en lien avec les dynamiques long terme des marchés de l’énergie.

L’étude est composée de trois parties :

  1. Calcul d’un potentiel technico-économique maximal d’électrification des procédés industriels en France à horizon 2035 ;
  2. Evaluation de l’impact de l’évolution long terme des prix de marché de l’énergie et du CO2 sur le potentiel d’électrification selon 3 scénarios de prix ;
  3. Analyse de la faisabilité de l’électrification industrielle pour le réseau électrique de la France continentale et des externalités
L'étude étant cofinancée par l'ADEME, ce document en constitue la synthèse publique détaillée.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif :

Faisant suite à l'état de l'art ALLICE Technologies (avancées et alternatives) de production de froid produit en 2019, cette étude a pour objectifs :

  • D'identifier des secteurs industriels et applications pertinents pour le déploiement de solutions performantes de production de froid (systèmes frigorifiques à absorption ou adsorption permettant la production de froid via la valorisation de chaleur fatale)
  • D'évaluer les opportunités de développement qu'offrent les technologies performantes, les verrous techniques à soulever et les perspectives économiques (offreurs de solutions déjà présents, subventions possibles, etc.). Les technologies objets de l’étude sont les machines frigorifiques à absorption (LiBr/H2O et H2O/NH3) et adsorption (NH3, H2O).
  • De détailler un cas d'étude relatif à la production de froid en industrie agro-alimentaire par une machine à adsorption valorisant une source de chaleur fatale en laiterie, identifié comme particulièrement pertinent et qui pourrait faire l'objet d'un futur  projet de démonstration sur site industriel.
  • D'ouvrir des perspectives de collaborations et de développement de solutions de production performante de froid.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif :

Les pompes à chaleur présentent de nombreux avantages vis-à-vis de technologies concurrentes : la valorisation de chaleur fatale, la haute efficacité énergétique, des émissions de CO2 relativement faibles pour assurer leur fonctionnement. Elles s'inscrivent d'ores et déjà dans une logique d'électrification des procédés thermiques industriels à basse voire moyenne température (typiquement entre 60 et 90°C), et plus généralement de décarbonation de l'industrie. De plus, le ratio du prix des énergies électriques et fossiles, en France, est plutôt favorable au développement des PAC en milieu industriel.

Les dernières avancées technologiques permettent aujourd'hui aux fabricants de proposer des Pompes À Chaleur Très Haute Température (PAC THT), fournissant une chaleur utile supérieure à 100°C, pour la production d'air chaud, de vapeur ou encore d'eau surchauffée.

Ce rapport de veille a pour objectif de faire le point sur les modèles de PAC THT pouvant répondre aux besoins thermiques de l'industrie :

  • Dans une première partie de ce rapport, nous rappelons succinctement le principe de fonctionnement des PAC, faisons le point sur la disponibilité actuelle des PAC THT (en tachant d'être le plus exhaustif possible), et proposons une note sur les fluides frigorigènes utilisés par ces systèmes.
  • Dans une seconde partie, la veille est élargie aux technologies alternatives de PAC, permettant d'atteindre des très hautes températures. Ces technologies sont considérées comme alternatives car elles ne fonctionnement pas selon le cycle thermodynamique classique des PAC.

Domaine d'intervention : Intégration d'énergies alternatives

Activité : Études pour les adhérents

Descriptif : Les notions d’écologie industrielle et territoriale (EIT) et d’écoparcs sont très proches; la seconde étant plus fréquemment utilisée dans la littérature scientifique. Toutes deux sont à l’origine d’une même dynamique visant à réduire l’impact environnemental des activités industrielles et, parallèlement, augmenter leur rentabilité. En France, l’ADEME porte un réseau pour promouvoir cette notion d’EIT, notion qui commence à bien s’ancrer dans le territoire. A ce jour, 107 initiatives ont été analysées en France, dont 18 d’entre elles ont conduit à des synergies concrètes.

Pour structurer ces démarches collaboratives qui peuvent conduire à des écoparcs, nous distinguons différents niveaux de collaboration envisageables sur une zone industrielle :

  1. Le partage d’information
  2. Le partage de services (analytique, sécurité, informatique, services sociaux….)
  3. La gestion des déchets ou leur valorisation, la création de réseaux d’utilité.
  4. L’échange de sous-produits ou de flux matière
Cet état de l'art revient sur le contexte français en matière d'écoparcs, détaille leurs processus d'intiation et de gouvernance ainsi que les différentes méthodes de receuil et d'analyse de données permettant leur émergence. Y est également présentée l'analyse de six parcs industriels français relevant des niveaux 3 et 4.

Domaine d'intervention : Efficacité énergétique